RainBow ~ Petit Resto

C'est le lieu de rendez-vous! Les meilleures plats de la ville, Puis-je prendre votre commande?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Commissariat

Aller en bas 
AuteurMessage
Malcom Brown
Humain
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Commissariat    Sam 21 Juil - 17:09

(HRP Bien qu'il n'y ais pas, j'ai penser que ce serais la bonne place a en faire un... Va savoir pourquoi...)

Bien que j'en sois en quelque sorte un habituer des commissaires, celui-ci, me laissa rire sur une chose. Le seul autre ''brigand'' qui était présent, était un jeune enfant de l'age d'environ 12 ans. Le jeune garçon était terroriser. Quand il m'avait vu entré dans la cellule, ça ne le fit que plus frissonner. Sans m'en empêcher, je fis un sourire hautain en entrant dans la cage. Sans le regarder cependant, j'alla m’asseoir sur un des bancs accrocher au mure. Je fixais le sol sans mots dire et garda le sourire. Le policier m'ayant enfermer, donna la chance au jeune de téléphoner. Quand il sortie, je me leva et m’approcha de la grille. Je guettais le meilleur moment de le faire raccrocher et appeler a mon tour, mais un des policier intervenu:

-Hé le Brown retourne t’asseoir, le temps que ton dossier arrive.

-Il me semble que j'ai aussi le droit a un appelle non?

Le policier était douteux, mais il me donna tout de même la permission, mais après le jeune garçon. Donc mon but le faire raccrocher le plus vite possible. Un jeu d'enfant. Je me rapprocha donc le plus près que je pouvais du combiné, qui était si fort que l'on pouvais y entendre leur conversation. Je fixa donc le jeune homme et écouta la conversation.

-Où est tu Maxime, ça fait longtemps que je t'attend a la maison. Tu va aller en punissions si tu ne rentre pas immédiatement!

-Je suis... Je suis... a la police maman! Viens me chercher S'il te plais. J'ais trop peur maman, avait-il dit en remarquant ma présence.

-Quoi! Mais qu'es que tu fait la Maxime! Qu'es que tu a fait!

-S'il te plait maman viens me chercher! Jais peur.

Il était temps pour moi d'intervenir. Le jeune garçon voulais a tout prit rentré chez lui et n'osait pas dire a ça mère ce qu'il avait fait. Sa mère cependant ne raccrocherait pas sans en savoir les faits. Pourquoi ne pas essayer de l'effrayer encore plus...

-Tu aura une raison d'avoir peur si tu ne raccroche pas ce combiner maintenant, lui dis-je.

-Ferme la Brown! sinon ça sera pire pour toi, dit l'un des policiers.

-Ho tu peut m'appeler Malcom. Aussi bien de t'habituer maintenant. Agent Carl.

Je reporta donc mon attention sur le jeune Max qui par évidence commençais déjà a pleurer de peur.

-Viens me chercher maman s'il vous plait!

-Tu sais Maxime, commençais-je. C'est policier empire les choses, tu n’ira pas en prison. Ce n'est pas parce que tu a voler un paquet de bonbon que tu va faire cinq ans prison et ta mère va venir te chercher dès que tu raccrochera. Donc l'ache le combiner tu veux.

Sans rien de plus il raccrocha et Carl le metta dans la cellule.

-Contant Malcom, c'est ton tour.

-Rien de plus tu a prononcer mon nom, dis-je sarcastiquement.

-A ouais c'est ça ta le droit qu'à un appel, me dit-il en me sortant et m'emmenant devant le combiné.

Bon maintenant je pouvais téléphoner. Je pris donc le combiné et appela le professeur Fetherstonhaugh.

-Allo?

-Bonjour Professeur c'est Malcom.

-Ha Malcom! Ça fait bien bizarre que tu m'appelle. Quelque chose ne va pas?

-Hé bien pour tout dire professeur, je ne pourrai pas venir a vos cour pendant une assez longue période. Ils ne me laisserons pas sortir du pays avant ma comparaison en cours. J'en suis bien navré.

-Encore Malcom? Quand est-ce que tu va arrêter de chercher les ennuis avec la police?

-Il faut comprendre Professeur. Il sont différent.

-Tu devrais peut-être arrêter ton expérience sur les réactions humaine dans ce cas...

-Et m'ennuyer encore plus! Il en n'est pas question.

-Je te souhaite donc d'être plus discret la prochaine fois... Ho et mes salutation a Daphné.

-Enfin bref je crois pas qu'elle viendra aujourd'hui, elle n'est pas partie de Londres en même temps que nous...

Je raccrocha donc. Le policier viens me prendre et me mit dans la cellule. Puis l'autre policier composa un numéro. Il fallait croire que mon dossier leur était parvenu. Habituellement, le seul appelle que l'on avait le droit de faire était pour que l'on appelle nos proche pour venir nous chercher, mais comme a Londres je n'appelle jamais personne et peu rester dans cette endroit des semaines durant. Pour ce fait les policier de Londres avait mit une note dans mon dossier. ''Appeler ses parents peu importe son appelle.'' Il avait de la misère a me supporter a Londres... Comme ces directive vienne de loin, ils n'avaient pas oser faire le contraire et l'un d'entre eux avec donc appeler.

-Bonjour Mme Brown. Ici le policier Perterson a la pareille. C'était pour informer, que votre fils Malcom a eu de petit ennui avec l'un de nos agent et il ferait mieux que vous venez ici, affin de remplir certain papier... Bien, très bien nous vous attendons... Merci et au revoir.

Je décida alors de me coucher sur le banc sachant que j'allais attendre un bon moment avant qu'elle vienne me chercher. Puis le jeune garçon, loin de moi prit la parole:

-Comment tu sait pour les bonbons?

Je me redressa et lui sourie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara Brown
Humaine
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Commissariat    Dim 22 Juil - 6:31

Kiara venait tout juste de quitter Jason, car elle avait des commissions à faire pour elle-même. De toute façon, elle n’avait plus rien à faire à Rainbow. La personne qu’elle était venue rencontrer était absente et elle avait fini son repas. À quoi bon rester? Jason a semblé pourtant vouloir s’éterniser donc Kiara et lui s’était séparé. Alors qu’il restait au restaurant, Kiara partait explorer les boutiques de son côté. En premier, elle fit le tour d’une boutique de vêtement pour femme uniquement. Ça ne lui était pas réellement utile puisque son uniforme de domestique lui allait à merveille, mais certaine situation demandait bien entendue d’être habillé autrement. Elle envisagea fortement l’idée et décida finalement d’aller essayer certain morceau. Robes, blouses, gilets, jupes, pantalons, chandails, souliers, foulards, bijoux, tout y passa. Elle ne faisait qu’essayer, mais après y avoir fortement penser et avec les commentaires de la vendeuse, elle prit quand même trois-quatre ensembles qui pourraient s’avérer utile en cas où la situation demandait d’être autre personne que domestique. Elle sortit de la boutique avec deux sac à ses bras et laissant derrière une vendeuse radieuse de ses ventes. Elle changea ensuite de boutique pour chercher ce qu’elle voulait en premier lieu. Un livre sur les réactions humaines. Elle entra donc dans une librairie et chercha dans la section psychologie humaine. Elle feuilletait un livre lorsque son cellulaire sonna. Elle le prit dans ses mains et observa le numéro s’attendant à voir celui de Jason, de Malcom qu’elle n’avait d’ailleurs toujours pas vu ou de la maison des Brown’s. Seulement, ce n’était pas un numéro qu’elle connaissait. Qui l’appellait donc?

- Oui, bonjour? répondit-elle calmement avec un trace d’interrogation

- Bonjour Mme Brown...

*Mme Brown?* Se demanda-t-elle sur le coup avant de faire le lien. Bon, depuis combien de temps était-il ici déjà? Décidemment ce cher Malcom ne changerait jamais... ce qui n’était pas pour déplaire à Kiara. C’était comme ça qu’elle le connaissait. Elle sera surement rester abasourdie s’il n’avait pas fait de bêtise au bout de 2 ou 3 jours. Elle écouta la suite de l’appel qui lui confirma ses estimations:

- Ici le policier Perterson à l’appareil. C'était pour informer, que votre fils Malcom a eu de petit ennui avec l'un de nos agent et il ferait mieux que vous venez ici, afin de remplir certain papier.

- D’accord, vous m’expliquerez tout lorsque j’arriverais.

- Bien, très bien nous vous attendons.

- J’arrive dès que possible.

- Merci et au revoir.

Puis, elle raccrocha. Donc, c’était toujours son numéro de cellulaire dans le dossier à Malcom, mais était-ce réellement écrit quelque chose comme ‘‘Parent’’ ou ‘‘Tuteur’’? Elle ne perdit pas de temps et sortit de la librairi oubliant pourquoi elle y était entré. Elle avait hâte de revoir Malcom et était aussi très intrigué par ce qu’il avait fait à peine un jour après son arrivé. Elle arrêta quelques personnes qui sois-dit en passant était très gentille pour savoir le chemin jusqu’au commisariat. Elle arriva finalement à l’endroit après un dizaine de minute. Elle soupira de soulagement et entrer dans la bâtisse. Entre temps, elle était passé aux toilettes publics pour se changer et revêtir une blouse mauve et un jean fonçé. Elle avait laissé ses cheveux tombés sur ses épaules. Mlle Brown s’avança dans le poste et s’arrêta à l’accueil.

- Je suis ici pour Malcom... Brown, rajouta-t-elle ensuite puisque les policiers ne devaient pas le connaitre comme Londres.

C’est avec un regard étonné que l’homme appela son collègue. L’agent Perterson se présenta à elle et Kiara le salua avant de le suivre dans son bureau. Elle prit place à l’endroit que lui indiquait le policier et celui-ci la dévisagea longuement.

- N’êtes-vous pas un peu trop... jeune pour être sa mère?

- Oh! Mais je ne suis pas sa mère! Ou aller vous chercher des idées pareille! J’ai l’air de sa mère peut-être?!


- Euh... Non, mais enfin... Que faites-vous ici alors?

- C’est vous qui m’avez appelé, c’est vous qui devriez m’expliquer pourquoi je suis ici. Qu’a-t-il fait cette fois?

- Et bien, il a chercher les ennuis avec un de nos policiers en se faisant penser pour un homme saoul. Ensuite, il a insulté notre agent avant de partir à la course...

- Malcom... Ne vous trouverez vous jamais une occupation moins problématique? murmura-t-elle pour elle même.

- Pouvez-vous nous donner les coordonnés pour joindre ses parents.

- Ils ne viendront pas. Je suis là pour signer les papiers.

- Et quel est vorte lien avec Malcom Brown?

- Je suis sa fiancé.


L’homme en resta scetique un long moment et Kiara lui tendit sa main gauche où trônait un bague serti de diamant et d’améthyste à son annuaire. En vérité, c’était un cadeau qu’elle avait reçu à un noël. Habituellement, elle la portait à l’index, mais c’était un cas spécial. Elle lui expliqua que n’étant toujours pas majeur, ils ne pouvaient pas encore se marier, mais ça viendrait. Aussi se lança-t-elle dans une histoire où elle expliquait que les parents à Malcom était en voyage en Australie pour 3 semaines et qu’elle et Malcom vivait en ce moment ensemble. Le policier ne semblait pas sur, mais Kiara semblait dire la vérité donc il la cru et lui fit signer les papiers. Ensuite, ils sortirent du bureau et allèrent jusqu’à la cellule que le policier ouvrit. Il lança un regard mauvais à Malcom en lui permettant de sortir. Kiara, qui était rester plus loin ne pu le voir que lorsqu’il sortit de la cellule.

- Ravie de vous revoir Malcom! Lança-t-elle en riant, sous le regard étrange du policier. Venez, nous avons encore beaucoup à préparer pour le mariage. Je sais que vous dites toujours que vous aurez 18 dans encore 8 mois, mais tout de même. Je veux que tout sois parfait!

On pouvait déceler une lueur d’amusement dans les yeux de Kiara et le policier se détourne des deux jeunes gens. Kiara sourit. Elle savait qu’il la suiverait. Il le faisait toujours, surtout lorsque ça l’avantageait.

[Hors-Rp: Ok, Je ne sais pas si c'est logique, mais c'est juste tordant x) Et puis, je ne te donne rien à poster alors si tu veux que j'édite, dis-le moi :3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malcom Brown
Humain
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Commissariat    Dim 22 Juil - 14:51

Le jeune garcon était assez curieux et j'aimais bien les gens avec de la curiausité. Je lui expliqua donc sans difficulter la raison pour la quel j'avais deviné:

-En faite, tout est simple, tu a un papier sur ton pentalon, mais regarde un peu le policier la-bas. (Le jeune ce tourna.) Regarde sur sa main, il a une alience, donc il est marier et la photo sur son bureau. Il a des enfant, deux et si on porte attention a ses mimiques et au cafée, il fait des heur suplémentaire.

Rien était plus facile, mais ca émerveillais le garcon, qui s'emblait a présent moins n'erveux que tout a l'heur. Puis son attention s'apporta a une femme qui travessa la porte.

-Et qu'es que tu peu dire de elle?

Je me leva remarquant que c'était bien Kiara, il fallait croire qu'elle était revenu de Londres.

-Ca c'est ma sortie.

Je m'étais approcher de la grille attendant qu'elle ressorte du bureau. Elle avait de nouveau vêtement, une blouse mauve et un jeans. Bien que ce fut contraire a d'habitude, ce vêtement la rendait plus déterminer. Je chercha donc encore des détailles pouvant m'aider sur son personnage. Il fallait croire qu'elle avait décidé de jouer ma fiancer, par en croire la bague qui avait changer de place. De toute évidence le policier était nul en déduction, puisque sur sa main l'on voyais avec évidence les marque laisser par sa bague. Elle avait eu de la chance. L'agent ouvris donc ma porte sans trop de délicatesse.

- Ravie de vous revoir Malcom!

-Eh moi de mère ma tendre, lui dis-je un sourire charmeur, pour en faire croire d'avantage a l'agent Perterson.

-Venez, nous avons encore beaucoup à préparer pour le mariage, poursuivit-elle de plus belle. Je sais que vous dites toujours que vous aurez 18 dans encore 8 mois, mais tout de même. Je veux que tout sois parfait!

-Bien évidement, mais tout d'abord je dois savoir quand est mon prochain rendez-vous avec notre cher Carl.

Je me retourna vers lui et de toute évidence il fulminais de plus en plus. Ce fut donc avec froideur qu'il me répondis:

-Ce sera a 10h30 au palais de justice dans trois mois.

-Très bien!, dis-je en me retournant vers Kiara et en lui prenant la mains. Cela dit, mon amour, nous pourrons aller aux îles Fidji pour le mariage!

Selon moi, j'avais l'air un peu trop enthousiasme, mais cela ne fessais aucune différence a la situation. Nous sortîmes donc tout deux du poste. Enlevant ma main de la sienne et la reportant dans son dos pour la diriger vers un endroit, je lui dit sa faute:

-Que diriez-vous de vous acheter une bague pour la prochaine fois, puisque votre autre bague est trop grande pour votre doigt et qu'elle laisse une marque sur l'autre...

Bien qu'elle était bonne menteuse, il y avait certain détaille qu'il fallait qu'elle améliore et le seul moyen est bien de lui relever. Cependant je ne pu réfréner ma joie de la revoir. Maintenant, il était plus facile de ce désennuyer, puisque je n'avais pas a la manipuler pour qu'elle me suive.

-Qu'allons nous faire aujourd'hui Kiara? Bien que je suis heureux de vous revoir, je n'ais aucune idée de ce que l'on pourrions faire aujourd'hui. (Je m'arrêta devant elle.)
Avez-vous une idée?


(HRP Je ne t'es donner guère plus il faut croire... Alors tu n’aura qu'à me le dit s'il y a quelque chose.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara Brown
Humaine
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Commissariat    Dim 16 Sep - 20:02

Juste avant qu'il ne la suive pour se rendre à l'extérieur, Malcom lui apprit qu'il devait tout d'abord prendre en note son prochain rendez-vous avec le policier. Kiara porta la main à son front en soupirant, mais ne put s'empêcher un sourire. Le policier ne semblait pas très heureux avec tout ça. Oh! Il ne connaissait pas encore Malcom. Kiara ne pouvait qu'en rire et d'ailleurs un petit rire doux s'échappa de ses lèvres. Elle avait mis sa main devant ses lèvres pour cacher son rire, mais il ne sembla pas penser inaperçu auprès de ce sois-disant Carl qui fulminait encore plus. Et Malcom gagna une rencontre au palais de justice dans trois mois. Kiara trouva son agenda dans son sac et l'ouvrit pour y noter les informations. Elle s'en occupait toujours autrement, Malcom oublierait à coup sur. Après avoir rangé son cahier, elle leva les yeux vers Malcom qui prit la parole en même temps que sa main.

- Cela dit, mon amour, nous pourrons aller aux îles Fidji pour le mariage! Dit-il et Kiara lui sourit un peu.

- Je vais y réfléchir, mais tu sais bien que j'ai toujours voulu allée à Paris qui est la ville de l'amour.

Ce qui était totalement faux. Elle n'avait jamais eu l'envie d'aller à Paris et elle aurait pu y aller lorsqu'il habitait encore l’Angleterre. Après tout, la France n'était pas loin. Elle avait surtout voulu contredire Malcom, mais ça, il le savait surement puisque ils se connaissaient depuis longtemps. En sortant du commissariat, il enleva sa main de la sienne pour la porter dans son dos et la pousser vers elle-ne-savait-où.

- Que diriez-vous de vous acheter une bague pour la prochaine fois, puisque votre autre bague est trop grande pour votre doigt et qu'elle laisse une marque sur l'autre...

- Cher Malcom, regardez ma main. (Elle leva la main où la bague était toujours à son annuaire pour lui montrer) Qu'est-ce qui attire le plus votre attention? Ma jolie bague de diamants et d'améthystes ou la légère paleur sur mon index? N'oublions pas qu'à Londres, il pleut souvent, donc pas je n'ai pas une peau bronzé. Tout le monde n'est pas aussi doué que vous pour la déduction, Malcom. Heureusement pour moi.

Elle lui sourit gentiment. Elle savait qu'il avait raison, mais tout de même, elle avait un tant soit peu penser à ses affaires. Surtout qu'elle ne voulait pas elle aussi se retrouver assise sur un banc à côté de Malcom pour avoir tenter de berner un agent. Elle accepta tout de même la proposition d'acheter une nouvelle bague parce que c'était une bonne idée et c'était jolie une bague.

- Je suis d'accord, mais vous m'achetez la bague?

Elle rit un peu tout en réfléchissant sur ce qu'il pourrait faire. Elle ne connaissait pas la ville, donc elle ne savait pas ce qu'il y avait à faire. Elle s'arrêta lorsque Malcom se plaça devant elle. Elle était contente que les Brown's soient aussi heureux de la revoir. Ça la touchait vraiment. Elle plaça sa mains sous son menton en perdant son regard dans le ciel. Que pourraient-ils bien faire?

- Une promenade au parc pourrait être amusante. Oh! Je voudrais aussi repasser à la librairie pour acheter un livre sur les réactions humaines. J'étais en train de le faire juste avant de recevoir un appel pour mon sois-disant fils... Vous auriez dû voir la tête de ce policier lorsque je lui ai dis que j'étais votre fiancée.

Elle plaça ses deux mains, une par dessus l'autre, devant elle. Elle sourit une nouvelle fois. Elle était vraiment contente d'avoir retrouver la famille Brown. Elle aurait été complètement abattu si les parents de Jason et Malcom l'avait renvoyé parce qu'ils déménageaient. Elle attendit pour voir ce Malcom proposerait de faire ou s'il allait accepter la libraire ou la promenade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commissariat    

Revenir en haut Aller en bas
 
Commissariat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conservatoire et Dépôt des Modèles du Commissariat de la Marine
» Bagarre au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine : Sursis.........
» Le Mans - Un policier du commissariat du Mans met fin à ses jours !
» FLASH - Un seul commissariat à Varilhes ? -Ariège-
» Fermeture de commissariat mais...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RainBow ~ Petit Resto  :: La Ville :: Les Boutiques-
Sauter vers: