RainBow ~ Petit Resto

C'est le lieu de rendez-vous! Les meilleures plats de la ville, Puis-je prendre votre commande?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le train-train quotidient jusqu'à qu'elle arrive.

Aller en bas 
AuteurMessage
Cassandre Estelle
Demi-Lynx
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 21/04/2011
Age : 23
Localisation : Prends une commande...

MessageSujet: Le train-train quotidient jusqu'à qu'elle arrive.   Dim 8 Juil - 17:16

Je devais me dépêcher. J’entendais même mon moteur qui protestait. Encore une fois, j’avais des problèmes avec ma belle coccinelle bleue cyan. C’était bien beau avoir un moyen de transport, mais là, là, ce n’était pas le temps de me lâcher. Je fais un peu plus attention lorsque je veux changer de vitesse. Et oui, une coccinelle manuelle, qu’elle idée… J’arrive au stationnement plus qu’à l’heure. Habituellement j’arrive 15 minutes à l’avance, mais cette fois, j’avais réussit à arriver 20 minutes à l’avance. Ce qui me laissait le temps de laver un peu l’intérieur de la voiture. Je levai le capot et essaya de trouver le problème. Et oui, c’était l’huile, j’en remis un peu, me disant que se soir j’irai au garage pour cela. Voilà, la matinée avait été rude, mais tout commençait à se mettre en place et à se régler. Je m’occuperais de l’ouverture de la terrasse ce matin, bien qu’habituellement ce ne soit pas Minna. Qui c’était aujourd’hui d’ailleurs? Ce devait être Katou. Disons qu’Alois était surement en train de courir avant l’ouverture et pour les autres… Je ne savais pas trop qui travaillait aujourd’hui. Finalement, je pense plutôt commencer par le ménage du carrelage au premier étage et s’il y a d’autres serveurs, j’irais alors faire en haut, bien que nous l’ouvrions rarement le matin. Le matin ça se passait surtout au premier. L’après-midi plus à la terrasse et parfois au deuxième et finalement, le soir, la deuxième étage était souvent bien remplit alors les personnes sans réservation se retrouvaient au premier et à la terrasse si le vent se voulait clément. Voilà comment la journée se résumait. Seulement pour le souper, ce n’était pas moi. Pas pour ce soir du moins.

Je repense finalement à ma petite Minna, elle avait encore beaucoup de sommeil à reprendre. Hier je ne m’étais pas trop inquiétée, mais aujourd’hui je réalisais que pour une première fois, Minna avait eu besoin de beaucoup plus d’heures. Elle commençait même à éternuer. Je me faisais du mauvais sang tout en passant la serpillière sans tomber dans le saut cette fois, bien que je fusse beaucoup plus distraite encore que la dernière fois. Avait-elle attrapé quelque chose? Couvrait-elle un rhume si fort pour qu’elle n’ait pas l’énergie nécessaire pour se transformer? Je vois déjà une voiture se ranger près de la mienne. Je me défigea et continua à nettoyer le carrelage. Peut-être un client plus tôt? Ce n’était pas très alarmant, mais ce fit assez pour me ramener à l’ordre. Une fois toute la surface bien nettoyer et toujours mouillé de cette eau savonnée, je mis un affiche jaune Attention c’est glissant! Je tournai la clé et salua un vieux couple que j’aimais bien. Il venait à chaque jour pour les crêpes de Julians. Il me semblait aussi que je voyais une fille avec… Jason. Peut-être n’était-ce que moi, mais mon sourire se défit par l’inquiétude, qu’allais-je lui dire moi? Je me détournai et alla plutôt vers mes clients habituelles.

*On oublie les inquiétudes, il faut payer le loyer.*

Ils avaient amenés leur petit-fils aujourd’hui. Il me regardait toujours de ces yeux bleus.

-Comme il est beau votre petit fils, avec ces yeux là, n’importe quelle fille sera sous le charme. Surveillé le bien lorsqu’il va commencer l’année prochaine. Toute cette beauté ne viendrait-elle pas de son grand-père?, je fis un petit clin d’œil à madame Arsenault.

Je taquinai monsieur Arsenault tandis que madame Arsenault approuvait mes dires en riant de bon cœur et en disant bien fort. Je l’adore cette enfant. Et comme toujours j’avais le droit à une histoire. Quelqu’un venu à mon secours, je ne sais pas qui, mais il accueilli la fille que j’avais vu et le peut-être sosie de Jason ou Jason Brown lui-même. Ces deux tourtereaux m’avaient souvent inspiré avec leur histoire très belle et quelques autres cocasses que monsieur racontait lorsque son petit fils et Madame n’étaient pas là. Elle aurait certainement rougit si elle savait tout se dont je pouvais être au courant. Même le rouge me montait quasiment aux joues. Finalement, ils commandent la même chose que d’habitude. Plus loin, je vois d’autres clients habituels. Madame Arsenault me laisse faire mon travail en me disant qu’il serait temps de me trouver quelqu’un… Typique film, mais bien réelle, mon dieu qu’elle me faisait rire. Mon visage devint comme tous les jours, complètement rayonnant. J’étais bien ici. J’allai derrière la caisse après avoir fait un tour dans les cuisines pour mettre la commande des Arsenault près des fours de Julians. Lexie, une petite fille, venait chercher comme toujours une chocolatine que son père couperait en deux pour la manger avec elle. C’était beau comme tout était programmé. Peut-être quelques minutes différaient, mais la plupart du temps, c’était toujours à ces heures précises que j’avais une discussion avec les Arsenault, que madame Arsenault me répétait de trouver un bon partie et que Lexie se présentait ici pour la chocolatine. Une fois cela de fait, je me promène entre les tables, me rappelant qui était arrivé avant qui. Un beau train-train qui me manquait lorsque je travaillais plus le soir. Je tombe finalement face à la table de la fille et de Jason, j’en étais maintenant sure. Le serveur ou la serveuse qui les avait accueillit était partit chercher des menus, mais puisque j’en avais sous la main, je les mis sur la table.

-Bonjour Jason, bonjour Mademoiselle, comment allez-vous ce matin? Café, chocolat chaud?

C’était toujours par cela que nous devions commencer à dire le matin, cafetière à la main pour remplir celles qui se vidaient ou pour les clients qui en réclamait pour la première fois. J’angoissais un peu, réfléchissant à quoi dire pour ne pas l’inquiéter sur l’état de santé de Minna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Brown
Humain
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le train-train quotidient jusqu'à qu'elle arrive.   Mer 11 Juil - 0:55

J'aimais bien Kiara bien qu'elle n'ais pas l'habitude de dire la vérité. Bien que meme mon frere ne puisse voire la vérité en elle, on le savait que par un fait. J'amais elle ne rapportait la meme histoire. Ce fut une chance que mon frere et moi ai un nom a lui donner... J'eu peine a croire ce que Kiara me disait. Elle avoir deux travailles de plus, ce fut dure a croire. Elle vivait chez nous, puisque son travaille demandait une présence constante a nos coter. Ce qui fut un ravissement, puisque que nos parents furent toujours absent. Je me retourna donc vers elle et lui dit avec un aire incompréhension dans le visage:

-Toi sortir des chiens et faire l'inventaire d'un magasin? Bon sans ou en trouve tu le temps?

Je n'attendais tout de même pas une réponse et regarda au tour de moi. A l'instant, je me croyais perdu et contrairement a Londres, il n'y avait pas d’arrêt d'autobus qui vous indique quel rue prendre grâce au bien fait d'un carte, déposé avec soin pour quelqu'un qui ce perd facilement dans une nouvelle ville comme moi. Heureusement pour moi, je pu distinguer le panneau du restaurant. Je retourna donc vers Kiara et lui fit signe de me suivre. Ce ne fut que quelques temps après, que nous arrivâmes au petit restaurant du nom de rainbow. J'avais encore plus hâtte d'y mettre les pieds. Enfin prendre des nouvelles de cette belle Minna. Quand j'entra dans le bâtiment, je regarda instinctivement de tout les cotés. Aucune trace de Minna. Elle était surement dans la salle des employer en train de ce préparer, car nous étions arriver, pille a l'ouverture. Je prit donc place a une table, en y invitant d'abord Kiara a s'y asseoir. Ce fut cette fois-ci une jeune serveuse que je ne connaissais pas qui viens nous servir. Aussi tôt arriver celle-ci repartie pour les menus.

-Que pense tu de cette petite ville pour l'instant, dis-je a Kiara en m'accotant sur la table.

Malheureusement, je ne pue entendre sa réponse, puisque Cassandre viens nous rejoindre a son tour pour nous servir du café. Elle avait l'aire heureuse et très souriante ce matin.

-Bonjour Cassandre, je te prendrais bien un café s'il te plait.

Je n'osais pas lui demander en premier lieu des nouvelles de Minna et laissa donc le temps passer un peu pour discuté d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara Brown
Humaine
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Le train-train quotidient jusqu'à qu'elle arrive.   Mar 17 Juil - 0:50

Kiara marchait toujours derrière Jason, les yeux fermés se fiant à son ouïe pour avancer. Puisque Jason guidait devant, elle pouvait se le permettre. Elle suivait d’un pas égal à celui de Jason pour ne pas se faire distancer ou le dépasser. Lorsqu’elle ouvrit de nouveau les yeux calmement, elle remarqua que Jason s’était retourné vers elle et la regardait avec incompréhension. Il lui exposa ses pensées, à savoir où trouvait-elle tout le temps. Une petit sourire se dessina sur les lèvres de la domestique avant de disparaître rapidement. Elle avait une expression calme et sereine sur le visage. Elle se sentait heureuse avec la famille Brown’s et allait pour le mieux. Puis, il se retourna vers l’avant pour chercher où ils étaient. Après tout, ils n’étaient arrivés que la veille, il ne devait pas être bien habitué à cette petite ville si différente de leur ancienne. Même s’il n’attendait pas de réponse, Kiara décida de lui fournir une explication:

- Et bien Jason, voyez-vous, en vieillissant, vous êtes devenus beaucoup plus indépendant que vous ne l’êtiez déjà et le soir lorsque vous aviez études ou autres chose à faire sans avoir besoin de mon aide, je m’éclipsais pour une petite demi-heure le temps de promener les chiens de l’entourage. Les familles en étaient toujours ravis. Pour l’inventaire, j’ai pensé que ma force pouvait aider Mme Garden. Elle n’avait besoin de mon aide qu’une fois par deux semaines, donc je trouvais facilement un trou d’une heure ou deux pour l’aider.

Elle ferma de nouveau les yeux en suivant le bruit des pas de Jason. Elle venait de rajouter de la crédibilité à son histoire et toute personne ne la connaissant pas l’aurait cru facilement, mais Jason savait qu’on ne pouvait pas vraiment faire confiance en ses dires, aussi logique l’histoire puisse-t-elle être. Et la plupart du temps, elle l’était. Kiara avait beau avoir le défaut d’être menteuse, mais elle n’était pas non plus stupide. Pour mentir, il fallait une histoire logique à raconter, ne pas oublier un détail qui pourrait vous faire hésiter. Savoir ce que vous faisiez là-bas, pourquoi y étiez-vous et même parler de certains détails comme une boîte qui pourrait vous donner de la crédibilité. Observer, penser, agir. Mentir n’est pas à la porter de n’importe quel imbécile. Le moindre petit détail de travail et vous êtes cuits. Surtout avec Malcom. Kiara s’était beaucoup amélioré depuis sa connaissance avec Malcom. Au début, la moindre petite erreur qu’elle faisait était tout de suite reprise par Malcom et elle devait lui fournir une autre explication plus plausible. Elle avait déjà passer près d’une heure à chercher une histoire qu’il ne pourrait pas rendre illogique. Après tout ses années, même Malcom n’arrivait plus à déceller le vrai du faux dans ses paroles majoritairement fausse. Kiara sortit de ses pensées seulement lorsque les grandes portes vitrées du restaurant apparurent devant ses yeux maintenant ouvert. Elle suivit Jason jusqu’à la table et prit place devant lui après qu’il l’ait invitée. Une serveuse les accueillit avant de repartir. Kiara regardait autour, examinant l’endroit que Jason avait l’air d’apprécier lorsque celui-ci lui demanda comme elle trouvait la ville. À peine eut-elle ouvert la bouche que quelqu’un parla avant qu’elle ne puisse faire part de ses pensées à Jason. Kiara se renfrogna et eut un petite moue discrète et insatisfaite. Elle regarda fixement Jason qui venait de parler à la nouvelle serveuse. Cassandre. Kiara l’enregistra et continua de fixer le regard du garçon. Pourquoi Malcom n’était-il pas là pour simplement lui souffler la réponse qu’elle attendait depuis qu’ils avaient quitter le manoir? Elle voulait seulement savoir qui était la fille dont Jason parlait. En se concentrant et en se souvenant de ce que Malcom lui avait déjà dit, elle remarqua que les yeux de Jason ne brillait pas cette fois. Non, ce n’était pas elle. Kiara laissait un soupir passer entre ses lèvres. Elle connaissait bien Jason et c’était bien la seule raison pourquoi elle pouvait remarquer les petits détails chez celui-ci, mais chez quelqu’un d’autre par contre... Elle ignora superbement la serveuse et répondit à la question que Jason lui avait posé plus tôt.

- Il faut dire que c’est... différent. Il y a beaucoup moins d’actions dans cette petite ville, mais c’est agréable. C’est surtout bien apprécier de quitter l’endroit de mes souvenirs.

Elle lui sourit gentiment avant de reprendre un visage neutre qu’elle tourna finalement vers la dénommée Cassandre.

- Si possible, j’aimerais bien un thé aromatisé au fleur de sakura, s’il vous plait.


Elle détourna tout de suite après le regard de la serveuse, n’ayant plus rien à voir avec elle. Elle continua de regarder Jason et replaça certaine chose dans sa tête. Donc, Cassandre et Jason se connaissait. Cassandre n’était pas la fille que Jason voulait lui présenter. Kiara n’avait donc rien à voir et n’avait pas à se présenter, elle n’était pas si important pour y perdre son temps pour l’instant. Elle devait tout d’abord trouver celle qui occupait les pensées du garçon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Estelle
Demi-Lynx
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 21/04/2011
Age : 23
Localisation : Prends une commande...

MessageSujet: Re: Le train-train quotidient jusqu'à qu'elle arrive.   Sam 4 Aoû - 13:27

Dès que je les salue et propose café ou chocolat chaud, Jason me réponds. Il me salue et me demande un café avec un s’il vous plaît. C’était un grand signe de politesse, mais quelques fois je me disais que c’était inutile de dire cela à une serveuse, car disons-le c’est son travail. Je pense souvent cela, mais je serais aussi du genre à dire s’il vous plaît… Et j’avoue que ça me donne parfois la force d’affronter les clients plus pointilleux après. Je dirige finalement mon regard sur la fille qui est avec lui. Elle parle avec Jason et lui sourit avant de me regarder sans émotions et me dire qu’elle préfèrerait prendre un thé aromatisé au fleur de sakura. Une chance que Katou avait découvert ce produit et qu’elle l’avait commandée illico presto. Sur ce, elle se retourne vers Jason sans m’accorder plus de temps.

-J’arrive tout de suite avec votre breuvage, dis-je en prenant ma jupe dans ma main et fait une courte révérence sur le côté en croisant mes jambes à l’arrière.

Je ne me tannais jamais de faire ça, mais habituellement, j’avais un grand sourire et non se simple petit rictus… Je n’arrivais pas à sourire, cette fille en face de Jason stimulait mon mécontentement. Il n’avait même pas demandé des nouvelles de Minna. Il ne voulait surement pas le faire devant sa copine. Une fois que je me retourne vers les cuisines leur faisant dos pour aller chercher son thé, je perds mon sourire et n’ai plus le visage rayonnant. Aucun client ne l’a remarqué… Une chance! Des moyens pour que je perds mon poste et Dieu sait que je n’avais pas besoin de cela. Je me dirige vers les cuisines, essayant de ne pas marcher trop bruyamment. Je regarde Julians et supplie quelques autres serveuses de prendre ma table. Je demande justement celle qui les avait accueillis. Elle me répond que cela est dans la section de table de Minna. C’est une blague tout ça. Qu’allais-je dire à Minna en revenant à la maison? Rien, je ne lui dirais rien de cela. C’est alors que je me demande si Eliott ne pourrait pas prendre ma place. Julians me dit qu’il arrivait que dans une heure, et bien j’allais devoir les servir. Donc après cette recherche de remplaçant fâcheuse, je retourne avec le thé de mademoiselle 2 minutes plus tard.

-Attention, il est chaud, je ne voudrais pas que vous vous brûliez la langue, mademoiselle.

*Oui, ça, ça serait drôle. Mais qu’est que je dis là moi! Ça suffit, Jason est un adulte et Minna… Minna va s’en sortir. C’était son premier amour… Ownn… Ok ça suffit, tu ne dois pas avoir l’air très futé en restant là sans parler.*

-Avez-vous choisis se que vous prendrez?

Je sors mon petit carnet et mon stylo avec le sourire, il ne fallait pas qu’elle se doute que j’éprouvais un certain inconfort à sa présence. Attendant de voir si mes clients étaient près pour commander.

-Il n’y a pas de problème si vous n’avez pas déjà choisis, je repasserai.

Je regardais pour voir s’il acceptait cette proposition ou qu’il commanderait dès maintenant avant de tout de suite prendre mes jambes à mon coup vers les cuisines. Ça ne serait pas professionnel de ma part. Ce mot revenait sans cesse dans mes pensées, je ne devais pas interférer ma vie pers… la vie personnelle de Minna et mes sentiments pendant mon travail.

[Hors R-P : Oui, il n’est pas très long, mais c’est le mieux que je puisse faire. J’espère que tout est correct pour vous, sinon, existe les Mp’s… (Oui je trouvais ça beau le apostrophe s.) Razz]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le train-train quotidient jusqu'à qu'elle arrive.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le train-train quotidient jusqu'à qu'elle arrive.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est le train-train .... A la fin on s'habitue ....
» Prime au mérite 2012
» 1847 - Train Rouen-Le Havre, PAILLETTE, Tremblement de terre ...
» Procès suite au blocage du train de déchets nucléaires italiens
» Transport ferroviaire. Train et TGV.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RainBow ~ Petit Resto  :: RainBow :: Salle à manger: Première étage-
Sauter vers: